Les Curiosités BDSM de Florence : les noces étranges des mots et des maux


12
Sep

Les Curiosités BDSM de Florence : les noces étranges des mots et des maux

  • posté par - PhilippeTTP

« Les Curiosités érotiques et BDSM de Florence » est la dernière création en date de Florence Jacquet, artiste prolifique et toujours originale. Un ouvrage inclassable, intrigant, excitant et parfois dérangeant : les dessins comme tracés au scalpel claquent tel un coup de cravache, les textes sollicitent la réflexion, étranges noces de l’instinct et de la raison. Une fois plongé dans cet univers fascinant, on ne peut s’en détacher, mais on n’en sort pas indemne.

TTP – « Les Curiosités érotiques et BDSM de Florence », c’est un titre qui ressemble à l’enseigne d’un petit  musée baroque, et pourtant c’est un livre : dites nous en plus.

ArtFlorence – Il s’agit d’un ouvrage à la fois graphique et littéraire, qui conjugue les dessins et les textes, deux composantes qui se complètent mais qui sont séparées.

TTP – C’est-à-dire que les textes n’explicitent pas les dessins ?

ArtFlorence – Les images sont suffisamment explicites en elles-mêmes. Les textes constituent un préambule et une conclusion.

TTP – Qu’est-ce qui vous a inspiré cette œuvre étrange et originale ?

ArtFlorence –  D’abord, je précise que je porte ce projet depuis  18 ans, il ne s’agit donc pas d’un effet de mode BDSM. Il est lié à mon expérience de vie, et à celle de ma sexualité.

TTP – Une œuvre autobiographique ?

ArtFlorence – En partie. Parce que j’ai exercé ce métier dans une autre vie.

TTP – Le métier de dominatrice ?

ArtFlorence – Oui, en tant qu’escort dans une agence internationale. Et j’en ai retiré une réflexion sur la condition des femmes.

TTP – Laquelle ?

ArtFlorence – Une vision presque politique : celle de la condition de la femme dans l’histoire. La femme n’a jamais dominé le monde, sauf dans des cas rares. La dominatrice existe dans le BDSM, mais dans la réalité de la société, c’est complètement différent. La femme dans le BDSM, c’est un numéro de cirque ! Il y a le vrai monde et il y a le théâtre : dans le théâtre du BDSM, la femme domine seulement le temps d’une séance.  C’est à la femme de prendre le pouvoir que l’homme s’est accaparé depuis toujours. Le monde du sexe aussi est dominé par les hommes, la femme est rarement demandeuse.

TTP – Vous portez ce projet depuis 18 ans : pourquoi le réaliser aujourd’hui ?

ArtFlorence – Parce que je prépare une autobiographie, qui sera le sujet d’un autre ouvrage plus important, environ 200 pages de rédactionnel. « Les Curiosités BDSM », c’est en quelque sorte un avant-propos.

TTP – Vous avez également dessiné pour Mademoiselle A.

ArtFlorence – C’est une amie. À l’origine, il y avait une commande, une très grande toile pour la scène du spectacle « Mon Gainsbourg à moi ». J’ai réfléchi et trouvé plus amusant, et comme une sorte de challenge, de réaliser une série intitulée « mademoiselle A by Artsflorence », 10 toiles de grand format qui tournent autour du spectacle, mais qui peuvent être interprétées différemment par ceux qui ne connaissent pas le spectacle. Mademoiselle A vue dans un pur style Artsflorence : Pop, Street Pop, Bd & Rock’n’roll, pour augmenter la folie… Du Jacquetisme ! Dans cette série exclusive, j’ai volontairement joué avec les couleurs, avec mon style. Pour qu’à la fin, chaque toile soit à la fois unique et un univers à part entière. L’originalité de cette collection consistait à mettre en scène une chanteuse qui est actrice et égérie. Je crois que j’ai réussi à iconiser Mademoiselle A au travers de mes créations. Donc Mademoiselle A devient une icône vivante, la faisant connaître et me faisant connaître : c’est une histoire de partage et complicité.

TTP – Les femmes, la féminité occupent une place importante dans votre travail : votre livre s’adresse-t-il aux femmes ?

ArtFlorence – Il s’adresse à tous les publics ouverts d’esprit. Même si le BDSM constitue l’élément majeur, il n’est pas le seul, j’évoque aussi la prostitution et le mécanisme du cerveau.

TTP – La « vraie » bio, c’est pour quand ?

ArtFlorence – Peut-être dans un an.

Visitez le site d’ArtsFlorence : https://www.artsflorence.fr/

Propos recueillis par Philippe pour TTP.

Les PETITES ANNONCES sexy 100% GRATUITES de TronTonPlaisir.com, c’est ici

TrocTonPlaisir.com - 1er site de PETITES ANNONCES sexy 100% GRATUITES